Bienvenue

Les antibiotiques ont permis une véritable révolution médicale au siècle passé. Pourtant, les progrès importants en matière de prise en charge thérapeutique des maladies infectieuses sont aujourd’hui menacés. Consommer moins d’antibiotiques devient un devoir civique et une urgence absolue devant la propagation rapide des bactéries multi-résistantes aux antibiotiques à l’échelle mondiale et le développement des situations d’impasse thérapeutique. Au sein de l’Union Européenne (UE), on estime qu’au moins 25 000 patients décèdent chaque année d’une infection due à l’une des cinq bactéries multi-résistantes (BMR) les plus fréquentes. Le surcoût en termes de dépenses de santé et de perte de productivité est considérable, estimé à 1,5 milliard d’euros par an dans l’UE.

On estime que dans 40 % des cas à l’hôpital et 60 % des cas en ville, des antibiotiques sont inutilement prescrits contre des virus en cas d’angine par exemple. En France, la médecine libérale représente 90 % de la consommation antibiotique.

La France reste un des pays européens les plus consommateurs d’antibiotiques. Parmi les régions françaises, des disparités existent (la région Pays de La Loire est l’une des deux régions françaises les moins consommatrices d’antibiotiques). Le principal risque d’un mésusage des antibiotiques est l’émergence de résistances bactériennes. Si une infection est causée par une bactérie résistante, les antibiotiques ne sont plus efficaces et la maladie peut être difficile voire impossible à traiter.

MedQual, Centre Ressource en Antibiologie,  met à votre disposition des fiches CONSEILS afin de vous informer sur les maladies infectieuses.